luxeLe luxe est une chose qui n’est pas donnée à tous et ceux qui l’ont, n’hésite pas à s’en servir comme bon leur semble. Une question mérite alors d’être posée, est-ce le luxe signifie que tout va bien ? Cette question est importante dans la mesure où a priori quand on parle de luxe, on parle de riche.

Qui sont alors ceux qui achètent des articles de luxe aujourd’hui ?

Le luxe, une universalité

Depuis quelques années en dépit de la récession économique, le constat qui a été fait est que le secteur du luxe a connu une avancée significative. Ceci s’explique par le fait que ce ne sont plus les plus riches qui achètent du luxe, mais les personnes de la classe moyenne qui ont opté pour leur grande majorité pour la qualité.

Dans le secteur des maisons et des meubles de luxe, les marques Balcaen, Scrigno et Roche Bobois s’inscrit dans la logique de fournir des meubles et articles de luxe aux meilleures caractéristiques à des prix accessibles. O peut donc dire que le luxe s’est démocratisé et n’est plus l’apanage unique des plus riches.

Le luxe, une affaire de marque et de renom

Quand on parle de luxe, les premières choses qui vous viennent à la tête, ce sont les grandes marques de la mode comme Gucci et Armani. Toutes ces marques fournissent chacune dans leur domaine des articles de luxe.

Ce sont donc la renommée la qualité et l’originalité de ces articles qui font donne le caractère luxueux aux articles mis sur le marché.

Si on prend en considération, ces différents aspects, il est donc compréhensible que le luxe ait repris du poil de la bête, dans les cinq dernières années.

Pour répondre à la question qu’on s’est posée plus haut, le luxe n’indique pas forcément que tout va bien, mais c’est un indicateur qui permet d’analyse la dynamique économique. En se basant sur elle et sur d’autres agrégats, on peut arriver à la conclusion que le luxe impacte et est un indice de l’amélioration de la situation économique.